Royaume-Uni, Cambridge, Gonville and Caius College Library, 452/379 (Go)

Sigle

Go

Date et origine

13e siècle (fin), Angleterre.

N° ALC

228

Notice ALC

Corpus vetustius :

  1. Physica, f. 1r-85r
  2. De celo, f. 85v-154v
  3. De generatione, f. 155r-181r
  4. Metheora, f. 181v-220v
  5. De anima, f. 221r-255r
  6. De memoria, f. 255r-259r
  7. De sensu, f. 259v-270r
  8. De plantis, f ; 270v-287v
  9. De sompno, f. 288r-298v
  10. De differentia spiritus et anime, f. 298v-304v
  11. De longitudine, f. 305r-307v.
    13e s., parch. 330×216, ff. II + 307, longues lignes. Deux mains. Titres courants, initiales secondaires bleu/rouge, grandes initiales fleuries et dorées. Incipit de chaque traité en lettres blanches sur fond azur ou rose. Nombreuses notes, rares corrections ; f. 4v-5r et 78v-79r : extrait poétique en français, 13e s., à la mine de plomb ; f. 113v : image d’un homme dans un cercle figurant le ciel ; f. 1, d’une main du 14e-15e s. : « Ex dono Walteri Harlyng ».

Bibliographie

Catalogues

M. R. James, A descriptive catalogue of the manuscripts in the library of Gonville and Caius College, Cambridge, University Press, 1908, p. 526-527. <en ligne>

R. M. Thomson, Catalogue of medieval manuscripts of Latin commentaries on Aristotle in British libraries, vol. 2, Cambridge, Turnhout, Brepols, 2013, p. 62-64.

Travaux

R. K. French, « Teaching Aristotle in the Medieval English Universities : De plantis and the physical Glossa ordinaria », in Physis. Rivista internazionale di storia della scienza, 34, 1997, p. 225‑96.

G. Galle, « Edition and discussion of the Oxford glosses on De sensu I », in Archives d’histoire doctrinale et littéraire du Moyen Âge, 75, 2008, p. 197‑281.

Notes

Gloses

D’après R. M. Thomson, les gloses se répartissent comme suit :

  • Physica : glose discontinue mais souvent abondante, anglicana c. 1300. Références au Commentator.
  • De celo : glose marginale dans une large anglicana du 14e siècle
  • De generatione : glose marginale dans une large anglicana de la 2e 1/2 du 14e siècle. Références au commentaire de Thomas d’Aquin.
  • Meteora : glose marginale dans une encre noire, main du 15e siècle. Cite Avicenne, Algazel, Albertus.

D’après R. K. French, les deux premiers folios du De plantis sont annotés avec un mélange de glose d’Oxford et d’une autre source, ensuite les gloses se raréfient (cf. French 1997, p. 228).

D’après G. Galle, les gloses sur le De sensu ne reflètent la glose d’Oxford que de manière incomplète, mais ce manuscrit possède certaines gloses qui sont rares dans les autres (cf. Galle 2008, p. 214-215).

Provenance

Le f. 60v porte la trace d’une transaction datée de 1349, peut-être à Itchington près de Bristol. Sur le f. 291 en marge inférieure, copie d’une lettre au doyen et chapitre de Chichester par Michael de Northburgh (BRUO 1368-70), chanoine prébendé de Wightring, datée du 13 janvier 1348 à Londres.

Walter de Harlyng (BRUC 288) (ex-dono f. 1) est magister artium avant 1370. Le volume figure peut-être dans le registre des livres empruntés à Gonville Hall entre 1406 et 1410 (cf. Thomson 2013, p. 63).

Lien Medium


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search