Royaume-Uni, Cambridge, University Library, Ee. 02. 31 (Ew)

Sigle

Ew

Date et origine

13e siècle (3e 1/4), Angleterre.

N° ALC

260

Notice ALC

Corpus vetustius :

  1. Physica, f. 1r-62r
  2. De celo, f. 63r-125v
  3. Metheora (avec les noms des traducteurs à la fin), f. 126r-158v (f. 159r blanc)
  4. De anima, f. 159v-185v
  5. De memoria, f. 185v-188v
  6. Metaphysica nova (finit abruptement dans le livre XII), f. 189r-263v.

13e-14e s., parch., 295×210, ff. 263, deux colonnes. Deux mains libraria anglaises. Grandes initiales ornées de volutes, oiseaux, têtes de chien, les autres ornées simplement de rouge et bleu. Titres courants en rouge et bleu. Initiales onciales blanches sur fond bleu. Nombreuses corrections appliquées et gloses, qui citent une autre traduction. Donné par le roi Georges III en 1715 [NDLR George I, donation de la bibliothèque de John Moore, évêque d’Ely].

Bibliographie

Catalogues

A catalogue of the manuscripts preserved in the library of the University of Cambridge. Edited for the Syndics of the University Press, 2, 1857, p. 47-48. <en ligne>

R. M. Thomson, Catalogue of medieval manuscripts of Latin commentaries on Aristotle in British libraries, vol. 2, Cambridge, Turnhout, Brepols, 2013, p. 190-191.

Travaux

S. Donati, « Physica I, 1 : L’interpretazione dei commentatori inglesi della Translatio vetus e la loro recezione del commento di Averroè », in Medioevo, 21, 1995, p. 75‑255.

Notes

Gloses

D’après R. M. Thomson, les gloses se répartissent comme suit :

  • Physica, De celo, Meteora : glose interlinéaire et marginale discontinue mais très abondante par endroit, dans une main anglicana de peu postérieure au texte central, quelques autres du 14e s.
  • De anima : glosé dans des mains de plus gros module du 14e s.

D’après S. Donati, le volume conserve une forme un peu moins complète de la glose sur la Physique (cf. Donati 1995, p. 93).

Provenance

Le possesseur le plus ancien est Sir Thomas Knyvett, mort en 1618 (cf. Thomson 2013, p. 190). Il fait partie de la collection de John Moore, évêque d’Ely (mort en 1714), donnée à la bibliothèque en 1715.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search